Sélectionner une page
fa-

Rechercher un praticien

Vous êtes un patient

Accueil » HàD » Vous êtes un patient

L’hospitalisation à domicile concerne des malades atteints de pathologies graves, aiguës ou chroniques, évolutives et/ou instables qui, en l’absence d’un tel service, seraient hospitalisés en établissement de santé. 


Elle permet d’éviter ou de raccourcir l’hospitalisation en services de soins aigus ou de soins de suite et de réadaptation, lorsque la prise en charge à domicile est possible.
Les patients nécessitent des soins complexes, formalisés dans un projet thérapeutique clinique et psychosocial,
c’est à dire à la fois :
Une coordination des soins, une évaluation médicale au moins hebdomadaire qui conditionne la fréquence de la surveillance médicale en fonction de l’état clinique du patient, des soins paramédicaux.

Les évaluations suivantes précèdent toute admission :

Médicale : Faite par le médecin coordonnateur en collaboration avec les médecins traitants et hospitaliers. Cela nous permet d’établir le projet thérapeutique du patient.

Paramédicale :L’équipe paramédicale de coordination attachée à l’établissement d’HAD élabore un projet de soins personnalisé en collaboration avec les intervenants soignants habituels du malade. Une visite au domicile du malade nous permet de définir des modalités d’installation du malade et les besoins en matériel.

Sociale :L’assistant social de l’établissement d’HAD apprécie quels sont les besoins en terme de soutiens matériels ou humains afin degarantir au malade une bonne qualité de vie.

La réunion initiale au chevet du patient
Elle regroupe certains professionnels, salariés de l’HAD ou libéraux, afin de coordonner les soins et créer une coopération étroite entre eux. Cette réunion permet de veiller à la bonne installation du malade, de présenter au patient et à son entourage l’équipe de l’HAD,d’en expliquer le fonctionnement, de remettre au patient le livret d’accueil, d’affiner le projet thérapeutique et de préciser les traitements.

  • Les différents intervenants de l’HAD (salariés et libéraux) assurent les soins chaque jour voire plusieurs fois par jour,
  • Le suivi de la prise en charge est effectué par des visites des infirmières coordinatrices au moins chaque semaine au domicile du malade,
  • Des réunions de coordination hebdomadaires sont organisées afin de faire une synthèse de la prise en charge et d’effectuer une éventuelle réévaluation de la charge en soins. Cette réunion se tient en présence du responsable d’établissement, du médecin coordonnateur, des infirmiers coordinateurs, des aide soignants et dans certains cas de l’infirmier libéral.
  • Une prise en charge psychologique peut être proposée au malade voire à son entourage.

Un infirmier coordinateur est systématiquement d’astreinte téléphonique nuit, week-ends et jours fériés pour l’ensemble du territoire couvert par l’HAD.

Si la situation exposée par le patient ou son entourage le justifie, l’infirmier d’astreinte appelle l’infirmier libéral du patient ou si l’état de santé du patient paraît le nécessiter, le médecin.

La douleur n’est pas une fatalité. La supporter ne permet pas de mieux lui résister.

• Elle peut être prévenue. C’est une préoccupation journalière des équipes soignantes et médicales .

• Elle peut être traitée. C’est ainsi contribuer à retrouver le bien être, l’appétit, le sommeil, l’autonomie et se retrouver avec les autres même si cela peut prendre du temps.

• Différents moyens peuvent être utilisés :
Les médicaments : les antalgiques, la morphine ou ses dérivés. Si les douleurs persistent, le médecin coordinateur, en accord avec le médecin traitant, peut faire appel au médecin spécialiste de la douleur de l’Unité Mobile de Soins Palliatifs.
Des matériaux spécifiques visant à soulager et améliorer le confort peuvent être proposés

Avoir mal n’est pas normal, la participation des patients est donc essentielle.

En parler permet d’en distinguer l’origine, la durée, l’intensité… permettant de la prévenir au mieux, et de façon à l’anticiper.

Le médecin coordonnateur, en concertation avec votre médecin traitant, programme la date de votre sortie en fonction de votre état de santé. L’HàD assure le relais et contribue à l’organisation nécessaire à la continuité de vos soins.

  • En cas de sortie contre avis médical :
    Si vous décidez de quitter l’HàD contre avis du médecin, vous devez en informer L’HàD Sambre Avesnois et signer la déclaration déchargeant l’HàD de toute responsabilité (Ce document vous est remis le jour de votre entrée en HàD).
  • Le questionnaire de satisfaction :
    En sortie d’HàD ou au cours de votre hospitalisation, nous vous invitons à répondre au questionnaire qui vous est remis à l’entrée. Il vous permet de donner votre avis sur l’ensemble de la prise en charge. Ce questionnaire de satisfaction est anonyme.

    Nous vous remercions de votre participation, qui nous aidera à améliorer la qualité de nos services.

Nous contacter

+33 (0)3 27 69 80 00
[email protected]
www.polyclinique-val-de-sambre.com
162 Route de Mons, 59600 Maubeuge

Copyright © 2017 Polyclinique du Val de Sambre. All rights reserved